Foire aux Questions

Fournissez-vous les repas ?

Pas qu’un peu. Petit-déjeuner encore meilleur que chez soi (café Nespresso®, jus d’orange pressé, fruits frais, mini-viennoiseries fraîches…), et déjeuners dans une alternance de restaurants sympathiques et délicieux.

Fournissez-vous les machines ?

Non. Comme le précisent les sections « Aspects logistiques » des pages formations, chaque apprenant·e vient avec son ordinateur portable (peu importe d’où vient celui-ci : personnel, professionnel, prêt d’un proche…).

En pratique, ça n’a jamais posé de problème, sauf lorsque le portable est un modèle antédiluvien ou sous-puissant fourni par le service IT de l’employeur, auquel cas l’apprenant·e rage la moitié de la session, mais on n’y est pour rien…

Si nous fournissions les machines, ce seraient automatiquement des ordinateurs portables Apple, et pour nombre d’apprenant·e·s habitué·e·s aux claviers français PC et à Windows ou Linux, ce serait encore plus source de confusion.

Ma carte Wi-Fi ne marche pas,
vous avez de l’Ethernet ?

Si vous en êtes à ce point, outre que vous avez toute notre compassion, oui, on peut vous fournir un routeur et des câbles RJ45. Mais snif.

Y’aura-t-il un support de cours ?

Absolument. Toutes nos formations exploitent des supports riches et diversifiés (très nombreuses diapos interactives en ligne, dépôts d’exercice, cheat sheets, etc.), qui sont fournis dans le package prévu après la fin de la formation.

Faut-il installer des choses
en avance sur ma machine ?

Généralement oui, notamment à titre de mise à jour si vous avez déjà les logiciels mais sur de « vieilles » versions.

Nous maintenons un guide d’installations préalables extrêmement détaillé.

Comment venir ?

Vous trouverez l’ensemble des arrêts de bus et de métro proches de nos locaux dans les parties « Aspects logistiques » de chaque page de formation.

Une fois devant l’immeuble, il suffit de nous chercher sur l’interphone et de sonner. Nous sommes généralement sur place au plus tard à 9h15. Ensuite, vous montez au 3ème étage, et nous sommes immédiatement à droite.

Si vous arrivez le matin-même par une gare ou un aéroport (vaillant·e !), voici quelques indications.

  • Depuis la gare de Lyon : prenez la ligne 1 direction Château de Vincennes, ou le RER A directions Marne-la-Vallée / Boissy Saint-Léger, jusqu’à Nation. Ensuite prenez la 2 direction Porte Dauphine sur 2 stations, jusqu’à Alexandre Dumas.
  • Depuis la gare de l’Est : prenez la 7 direction la Courneuve, ou la 5 direction Bobigny, jusqu’à Stalingrad. Changez pour la 2 direction Nation, descendez à Alexandre Dumas.
  • Depuis la gare du Nord : prenez la 2 à La Chapelle (tunnel de correspondance) direction Nation, jusqu’à Alexandre Dumas.
  • Depuis la gare Saint-Lazare : Prenez la 3 direction Gallieni jusqu’à Père Lachaise, changez pour la 2 direction Nation jusqu’à Alexandre Dumas. Alternativement, prenez la 14 jusqu’à Gare de Lyon puis suivez les instructions pour cette gare-là.
  • Depuis la gare Montparnasse ou la gare de Bercy : prenez la 6 direction Nation puis la 2 direction Porte Dauphine sur 2 stations.
  • Depuis la gare d’Austerlitz : prenez la 5 direction Bobigny jusqu’à Bastille, changez pour la 1 direction Château de Vincennes jusqu’à Nation, et enfin la 2 direction Porte Dauphine sur 2 stations.
  • Depuis l’aéroport Charles de Gaulle : prenez le RER B jusqu’à Gare du Nord, changez pour la 2 direction Nation jusqu’à Alexandre Dumas.
  • Depuis l’aéroport d’Orly : prenez Orlyval puis le RER B jusqu’à Denfert-Rochereau, changez pour la 6 direction Nation puis la 2 direction Porte Dauphine sur 2 stations.

Avez-vous des offres particulières
pour l’hébergement ?

Nous n’avons aucun partenariat particulier, mais les hôtels étant assez chers à Paris, nous vous conseillons plutôt de tenter Airbnb. C’est possible aussi en tant qu’entreprise !

Quels sont les horaires ?

En général, la journée se découpe comme suit :

  • 9h15–9h30 : accueil, petit-déjeuner
  • 9h30–12h15 : formation
  • 12h15–14h : déjeuner
  • 14h–16h : formation
  • 16h–16h20 : pause
  • 16h20–18h : formation

Le dernier jour, autant que possible, nous essayons de vous faire terminer un peu plus tôt.

Si vos contraintes de transport exigent une arrivée légèrement tardive le premier matin, ou un départ un peu en avance le dernier soir, faites-nous-en part le plus tôt possible.

Vous déplacez-vous chez vos clients ?

Avec plaisir. On parle de sessions intra-entreprise. Toutefois, pour une telle session, le coût pédagogique est forfaitaire, ce qui les rend moins attractives, d’un point de vue purement financier, en-dessous d’un certain nombre d’apprenant·e·s. Évidemment, une « intra » a d’autres avantages :

  • Les apprenant·e·s sont dans leur environnement de travail habituel.
  • Les discussions, explorations et conseils se concentrent sur les problématiques spécifiques à l’entreprise.

Pour vous donner un ordre de grandeur, sur base d’un programme catalogue pas ou peu personnalisé, la rentabilité financière est atteinte, pour une société hors Île-de-France, dès 4 apprenant·e·s. Pour une société en Île-de-France, c’est plus à partir de 7–8 personnes.

Combien y’a-t-il d’apprenant·e·s par session ?

Pour de l’inter-entreprises, nous nous réservons le droit d’annuler une session, à J−7 au plus tard, si un quorum minimal de 4 personnes n’est pas atteint.

En inter-entreprises comme en intra (chez un client spécifique), nous limitons les sessions à 10 apprenant·e·s, pour des raisons de qualité de transmission pédagogique.

Faites-vous des formations en anglais
et/ou à l’étranger ?

C’est parfaitement possible et c’est déjà arrivé à de nombreuses reprises. Nous avons par exemple assuré des formations en Belgique, en Suisse, en Irlande, en Serbie, en Roumanie et aux États-Unis.

Si vous avez envie de nous faire intervenir ailleurs, contactez-nous ! On serait particulièrement ravis d’intervenir à Montréal, New York, Chicago, London, Edinburgh, Amsterdam, Berlin, København, Stockholm, Barcelona, Kraków, 香港, Singapore, 東京, Sydney et Cape Town, pour ne citer qu’elles.

Qui assurera la formation ?

Tout dépend de la formation. Au 26 septembre 2016, les formateurs possibles sont :

  • Git Total : Maxime (le plus souvent) ou Christophe
  • JS Total et Node.js : Christophe

Chaque formateur a bien entendu les niveaux technique et pédagogique nécessaires à la tenue d’une excellente formation, et de ce point de vue, ceux validés pour une formation donnée sont « interchangeables » sur le fond.

Je suis nul·le en JS,
est-ce que je vais arriver à suivre ?

Nous entendons régulièrement cela. En pratique, nos formations JS Total et Node.js n’exigent en aucun cas un « super niveau » pré-existant en JavaScript.

Quiconque a passé un peu de temps à bidouiller du JS en front, même à titre de « simple intégrateur·trice », par exemple avec 2–3 plugins jQuery, a normalement déjà des notions suffisantes, en particulier pour le modèle événementiel / asynchrone, les fonctions de rappel, etc.

En revanche, quelqu’un issu d’autres univers techniques en exécution bloquante, tels que Java, .NET, Ruby, Python, PHP et consorts aura sans doute davantage de mal au début car il faudra s’imprégner de concepts et modes d’exécution fondamentalement différents.

Outre que nous savons brosser les parallèles et mettre en contraste ces différents univers avec celui de JS, nous maintenons, pour les personnes les plus anxieuses de bien se préparer, deux listes de lectures en amont :

  • Une pour JavaScript traditionnel (ES3/ES5), axée sur des ressources francophones
  • Une pour ES2015 (qui est exploré en détail le premier jour de la formation, de toutes façons)

Notez qu’en termes de langage pur, le recours désormais à ES2015+ facilite considérablement l’adaptation pour les personnes venant de langages autres, par rapport au JS « traditionnel ». On retrouve plus facilement ses marques et concepts familiers.

Faites-vous des tarifs réduits ?

Nous proposons quatre sources de tarifs réduits :

  • En formation inter-entreprises, le tarif est dégressif : plus vous envoyez de monde à une même session, plus le tarif baisse, jusqu’à −20% ! La grille tarifaire est indiquée clairement pour chaque formation.
  • Notre tarif fidélité, qui correspond à −15% sur le tarif maximum, est possible pour toute personne ou société cliente qui nous a versé, sur l’année glissante écoulée, au moins 1 500 € HT au titre de la formation.
  • Lors d’événements particuliers de l’industrie, par exemple la conférence Paris Web, nous proposons une réduction aux participants au travers d’une opération promotionnelle dédiée.
  • Si nous constatons un taux de remplissage particulièrement bas sur une session très prochaine, nous pouvons décider de lancer une opération promotionnelle de dernière minute. Attendre une telle opération est toutefois un jeu dangereux, surtout que la plupart de nos sessions sont complètes bien à l’avance.

En revanche, nous ne faisons pas de réduction particulière pour les étudiants et demandeurs d’emploi. Nous préférons proposer, d’entrée de jeu, des tarifs plutôt bas par rapport aux moyennes de l’industrie. Et surtout, vous en donner largement pour votre argent.

Vos formations sont-elles éligibles au CPF ?

Le mécanisme du CPF, qui a remplacé le DIF, bien que constituant un joli progrès sur plusieurs points, s’est en pratique sabordé par son exigence d’éligibilité.

La liste des formations éligibles est définie par branche ; dans le domaine des formations informatiques, cette liste a été établie très en retard, dans le plus grand secret et dans l'opacité la plus totale, par les partenaires sociaux de la branche, qui ont sciemment anéanti le catalogue potentiel pour forcer la prise en charge par les Plans de Formations classiques.

C'est un parfait scandale (dénoncé par le mouvement des hiboux), mais en pratique, aucune formation informatique « moderne » et utile n’est éligible au CPF. On n’y trouve que le « socle de compétences » bureautique, des certifications propriétaires de grands éditeurs, et des formations longues universitaires qui n’ont absolument rien à faire là, étant couvertes par le mécanisme toujours en vigueur du CIF.

Lorsque le site ou la plaquette d’un organisme de formation vous propose une formation informatique sur des sujets modernes « éligible au CPF », vérifiez soigneusement avec eux par téléphone ou e-mail : il y a de très grandes chances qu’on vous réponde qu’en fait non, pas celle-là.

Vous ne trouverez ainsi aucune formation éligible, au niveau national, mentionnant JavaScript, React (ou Angular, c’est dire…) ou Git. Et ce n’est qu’un exemple.

L’année 2015, première année du CPF, a vécu une chute vertigineuse du nombre de financements (par rapport au DIF en 2014), notamment en raison d’une mise en place réelle très tardive (en juin le plus souvent), avec 60 fois moins de formations validées fin juin 2015 qu’à la même époque l’année d’avant, pour un total risible de 5 874. Pour vous donner une idée, un an plus tard (fin juin 2016), on a atteint un total de 444 192 formations validées, soit 13 validations pour 100 CPF, ce qui n’est pas extraordinaire non plus. À rapprocher des quelque 700 000 DIFs validés par an auparavant. L’informatique constitue une grosse partie du différentiel… alors qu’elle devait être une priorité du dispositif.

Pourquoi pas Angular ?

Parce que (pour le 1). Le 2 est à notre avis mort-né (les projets en 1 ne pourront généralement pas migrer et ceux qui ne faisaient pas du 1 ont déjà trouvé chaussure à leur pied ailleurs et n’iront guère vers le 2), et Aurelia n’est qu’un échappatoire pour les frustrés du 2.

React, ses variantes et l’écosystème autour ont remporté cette bataille-là, avec toutefois quelques emplacement travaillés avec succès par Ember.

Quel est le numéro atomique du zinc ?

C’est 30, évidemment. Découvert en 1746, il entre en fusion à 419,5°C, ce qui commence à faire tout de même.

Quel est le sens de la vie ?

42, naturellement.