Faire du JS asynchrone : notre nouveau cours vidéo
Par Delicious Insights • Publié le 14 juin 2019

Cet article est également disponible en anglais.

On voulait lancer une activité de cours vidéos depuis longtemps, en parallèle à nos formations présentielles. C’est désormais chose faite, avec le premier cours de ce qui sera, on l’espère, une longue série : Faire du JavaScript asynchrone moderne.

3h de vidéos sur 3 parties, plus de 40 exemples de code : des callbacks nus à async/await en passant par le débogage et les promesses, on couvre tout (et en profondeur).

Dans cet article, nous avons voulu vous expliquer la génèse de ce projet et vous donner quelques infos sur la suite…

Une envie de longue date

Historiquement, Delicious Insights a toujours fait de la formation présentielle. Nous tenons absolument à ce format, qui est le seul à permettre une interaction riche avec nos apprenant·e·s, non seulement afin de permettre la transmission dense de savoirs complexes, mais aussi parce que ça nous fournit tout un tas de retours d'expériences différents qui enrichissent notre propre compréhension du marché, notre vision des problématiques, et la contextualisation de nos explications.

Et puis humainement, c’est ce qu’il y a de plus sympa 😀. On limite nos sessions à 10 personnes, volontairement, pour que la qualité humaine et pédagogique soit préservée. Il y aura toujours du présentiel chez Delicious Insights, ça fait partie de notre ADN.

Ceci étant dit, ce format strictement présentiel présentait des limites en termes de contenu et de marché (et de sa volatilité récente), mais aussi des frustrations : avoir la formation présentielle comme seul axe de revenu se faisait au détriment des travaux non-rémunérateurs que nous voulons pouvoir effectuer plus largement : contributions open-source, articles, présentations en conférences, etc.

Bien sûr, des articles techniques et présentations en conférence permettent de toucher un plus grand public, et sur des sujets variés. Et de fait, nous voulons dégager du temps pour ces contributions gratuites ainsi que pour l’open-source. Mais tout ça ne viendrait pas compenser le manque à gagner qu’un nombre moindre de sessions entraînerait.

Il était donc indispensable de varier nos canaux de revenus, un excellent moyen étant la production de contenus numériques payants. Dans ce contexte, les cours vidéos étaient clairement favoris, car ils avaient de nombreux avantages :

  • On a déjà une bonne expérience de la production de contenus vidéos (même si la forme reste professionnalisable).
  • Le format est très flexible et se prête aussi bien à des cours longs (10+ heures) qu’à des formats chirurgicaux (≤ 1h).
  • Le coût de production ne nécessite pas de gros volumes de vente pour, au moins, être à l’équilibre.
  • La déclinaison VF / VA est facile et permet d’adresser à moindre coût le marché mondial IT, très largement supérieur au marché francophone (et plus enclin à payer).
  • C’est du revenu 100% passif : une fois le produit publié et le marketing lancé, le coût résiduel est négligeable (même en incluant le support, les mises à jour et les piqûres de rappel marketing).
  • Ça facilite la collaboration avec des expert·e·s externes sur des sujets précis, car ça nécessite moins de dispos et d’engagement de leur part que de la formation catalogue en présentiel.

Des sujets à foison

Pour le coup, ce ne sont pas les sujets qui manquent ! On a une solide expertise sur un paquet de trucs, par exemple l’accessibilité la CI/CD, Git, GitHub, GraphQL, JavaScript, Node.js, les performances web, React, Redux, Ruby & Rails, la sécurité, l’utilisation avancée des terminaux / lignes de commande, les tests automatisés, VS Code, Webpack…

Le plus dur, c’est de choisir, finalement, quels cours attaquer en priorité !

Le choix du premier cours

Pour diverses raisons, notre premier cours devait répondre à de multiples critères :

  • Ne pas nécessiter de recherches supplémentaires
  • Pouvoir être produit en moins de 3 semaines
  • Être transverse / universel, afin de toucher un public le plus large possible
  • Apporter une solution à un vrai point de faille chez le public cible (ex. nombreuses incompréhensions / manque de maîtrise)
  • Tenir dans un format « moyen » (≤ 3h) afin de proposer un tarif équilibré (≤ 30 € TTC)

Du coup, parmi le vaste champ des possibles, un gagnant s’est vite imposé, et ça a donné Faire du JavaScript asynchrone moderne.

Aller sur la page du cours vidéo

On y couvre en détail, sur 3h de vidéos et avec plus de 40 exemples de code, des aspects suivants :

  • Callbacks nus et « façon Node »
  • Débogage asynchrone
  • Promesses
  • async/await

Afin de satisfaire l’ensemble des critères, on a en revanche choisi d’en exclure trois sujets connexes : la bibliothèque async.js (tout de même évoquée), les générateurs (pas à proprement parler asynchrones, mais y’a un rapport quand même) et les observables (façon RxJS). On en parlera sûrement un jour… dans d’autres cours 😉.

En français… et en anglais

Le cours a débuté vendredi 14 juin 2019 avec une version française uniquement. Le site anglophone pour nos screencasts, et la version anglaise du cours, devraient a priori être disponibles d’ici la fin juin 2019.

Si vous bossez avec des équipes internationales, gardez un œil là-dessus pour en faire profiter vos collègues anglophones !

Notez au passage que tous nos cours vidéos à venir seront également mis à disposition en français puis en anglais.

La plate-forme

On s’est pas mal interrogés sur les canaux de distribution… Il était certain qu’on voulait a minima distribuer en direct, selon nos propres termes, et que du coup recourir exclusivement à des plates-formes générales telles que Udemy, Pluralsight ou Egghead n’était pas une option. Même chose pour la plupart des plates-formes de vente de contenu (Teachable, LearnDash, Patreon, Memberful, Gumroad…), qui ne nous convenaient pas pour pas mal de raisons allant de l’exploitation des données clients aux fonctionnalités proposées en passant par les commissions, l'hébergement vidéo, les limites quantitatives et j’en passe.

Il était par ailleurs inenvisageable de développer la nôtre. Ça prendrait trop de temps, trop d‘effort, trop de maintenance et trop de coût par rapport à nos besoins et capacités actuelles. On a mieux à faire de nos propres ressources en développement.

Au final, nous avons retenu la solution qui s’approche le plus de nos besoins, même si on y trouve encore pas mal à redire—on verra si l’équipe est réactive à nos demandes de correctifs et de nouvelles fonctionnalités !

On a donc retenu Podia, qui présente pas mal d’avantages, notamment un tarif entrant abordable, pas de commissions ni de limites de quantité ou de taille, et la possibilité de vendre aussi bien des Online Courses (cours en streaming + quiz) que des Digital Downloads (ressources en téléchargement), de combiner les deux, ainsi que de proposer des abonnements. Elle intègre par ailleurs une gestion de marketing e-mail dédié (drips, etc.) et divers autres bonus.

Ce n'est pas parfait, on espère que ça va encore s’améliorer (ne serait-ce que pour la qualité et la complétude des traductions françaises), mais ça a le mérite de faire le boulot et de le faire maintenant.

Et ensuite ?

Déjà, le premier cours va être très prochainement disponible en anglais ; on l’annoncera un peu partout, pensez à en faire profiter vos connaissances et collègues anglophones !

Un deuxième cours devrait suivre courant juillet ; et on va essayer d’en éditer un toutes les 4 à 6 semaines, autant que possible ; c’est en tout cas l’objectif. Abonnez-vous à la newsletter sur le site dédié et/ou à notre compte Twitter pour être sûr·e de ne pas les louper !

Les prochains cours seront annoncés à l’avance en mode pré-lancement sur le site dédié, vous pourrez donc demander à être prévenu·e d’une sortie spécifique et bénéficier au passage de tarifs avantageux.

Nous allons aussi essayer, d'ici la fin de l’été, de proposer chaque cours (y compris ceux déjà sortis) en formats téléchargement pur / streaming + transcripts + quiz / combo, pour satisfaire un maximum de préférences de consultation des contenus.

Par ailleurs, lorsque nous aurons assez de cours sur certaines thématiques, nous publierons des bundles permettant un achat groupé à tarif réduit (on verra si on peut trouver une solution pour celles et ceux en ayant déjà acheté une partie individuellement), et nous pensons mettre à terme en place un accès illimité sur abonnement.

Et surtout, quand vous achetez un cours, faites-nous vos retours, que ce soit par e-mail, Twitter ou autre ! On est preneurs de toutes les bonnes idées… et naturellement des bons témoignages. 😉

Bonne consultation !